« Le prix de l'indépendance » : Nerd Kingdom licencie la moitié de ses effectifs

Début 2013, le studio Nerd Kingdom levait 293 000 dollars auprès des joueurs et initiait le développement de TUG, son jeu sandbox. Aujourd'hui, faute de financement et pour rester indépendant, le développeur est contraint de licencier.

« Le prix de l'indépendance » : Nerd Kingdom licencie la moitié de ses effectifs

Début 2013, on se souvient que le petit studio indépendant Nerd Kingdom initiait une campagne de financement participatif sur une idée un peu folle : pérenniser le développement de The Untitled Game (TUG), un jeu reposant sur des principes scientifiques et d'études du comportement des participants, s'appuyant sur un gameplay résolument sandbox réalisé et exploité en collaboration étroite avec les joueurs -- qui peuvent modifier l'environnement ou ériger des bâtiments, ajouter des mods aux mécaniques de jeu ou simplement nourrir le tissu social de l'univers.
Le concept séduisait plus de 7200 contributeurs sur KickStarter et en mai 2013, le studio levait quelque 293 000 dollars.

De quoi lancer une première version de TUG fin mars dernier (dans le cadre d'un accès anticipé sur Steam), mais qui s'avère un brin chiche pour poursuivre le développement. Dans la dernière note du studio, on apprend ainsi que le développeur espérait lever des fonds supplémentaires auprès d'investisseurs traditionnels -- qui viennent de renoncer à leur participation dans le financement du projet.
Nerd Kingdom y voit l'occasion de rester pleinement indépendant et de ne pas risquer de subir le dictat d'un éditeur qui pourrait chercher à réorienter les grands principes qui gouvernent TUG. Mais « le prix de l'indépendance » suppose aussi de se confronter à la réalité économique : la moitié de l'équipe de développement doit être licenciée.
Si l'on pense évidemment d'abord aux salariés concernés, selon le développeur, ces difficultés financières ne remettent pas en cause la détermination du studio à poursuivre le développement de TUG, quand bien même il risque d'être ralenti. Et de préciser que les joueurs qui souhaiteraient soutenir le projet (financièrement ou en s'investissant concrètement) sont évidemment cordialement invités à ne pas hésiter (via Steam ou sur le site officiel).

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Nerd Kingdom ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation)
5,3 / 10 - Moyen